rachat-rtt

Le 27 mai 2020, nous avons reçu du directeur des ressources humaines un projet d'accord de rachat de RTT. Il nous dit en substance qu'en dépit de la crise sanitaire et de son impact incertain sur le niveau d'activité et les résultats de l'entreprise, la direction propose de renouveler cet accord qui permettra aux salariés de revendre leurs jours RTT sur le deuxième semestre de l'année. Selon le diecteur des ressources humaines, ce dispositif est incitatif en termes de pouvoir d'achat...  Il nous demande de nous prononcer très rapidement. Selon lui, « l’efficacité de la reprise de nos activités sera un élément déterminant pour assurer la pérennité de notre entreprise ». Selon nous aussi. Qui peut dire le contraire ? C'est comme dire qu'on est pour la paix...

Notre position n'a pas changé depuis la dernière fois et voici notre réponse ci-dessous. En effet, les salariés nous expriment en majorité qu'ils souhaitent garder leurs jours pour être en famille et que l'entreprise devrait avoir une politique salariale digne de ce nom et embaucher plus. L'un d'entre eux a écrit le message suivant : « Ce n'est pas une augmentation de salaire de devoir travailler plus pour gagner plus, en négligeant de ce fait sa vie de famille ou son temps pour le repos ou les loisirs ».

Néanmoins, afin d'aider les plus démunis, nous aurions pu signer cet accord s'il avait été possible de revendre des jours RTT sur la base du strict volontariat sans donner le pouvoir de validation à la direction. 

 

réponse-rachat-rtt