homme-baillon-baillonné-1024x683

La lettre ouverte que nous avons envoyée à la direction suite à la réunion exceptionnelle du CSEC du 23 mars 2020 a manifestement fortement déplu à notre directeur général. Heureusement que nous sommes le 1er avril, sinon nous aurions pu prendre les paroles de ce dernier pour des menaces et des pressions morales ! 

"J'en ai marre qu'on me donne des leçons"

"Il est temps que chacun reprenne sa place"

"Je suis celui qui prend les risques"

"Je suis le propriétaire"

"Ceux qui nous prennent pour des malhonnêtes, c'est dégueulasse, y en a marre d'être maltraité"

"Je vais commencer à changer de ton"

La conséquence est que la déléguée syndicale centrale et notre seul membre (suppléant) au CSEC sont exclus des futures réunions. Notre resprésentant syndical sera seul pour nous représenter.

L'ouverture, la confiance, etc. de la direction de Tokheim Services France ne sont que des mots pour nous bâillonner, nous réduire au silence et piétiner nos droits, vos droits.  

N’hésitez pas à diffuser la lettre ouverte autour de vous. Elle ne contient que des éléments factuels. C'est trop facile de nous exclure pour éviter de débattre du fond. Nous vous attendons avec de vrais arguments, monsieur le directeur général.

 

La CGTeam Tokheim reste à votre écoute