Les dés sont jetés. Nous avons présenté nos listes de candidats à la direction le jeudi 7 novembre 2019. Cette date marque le début des élections professionnelles qui vont vous permettre d'élire vos représentants du personnel au CSE, la nouvelle instance dont nous vous avons précédemment parlé (voir le calendrier des élections).

C'est une véritable satisfaction et l'occasion de souffler un peu après un travail intense pour nous, délégués syndicaux, d'avoir enfin finalisé nos listes et notre profession de foi - et oui, c'est le terme consacré pour dire notre programme :) Nous passons maintenant à la campagne électorale et ce sera également un travail intense avec rencontres et dialogues avec vous, salariés que nous voulons continuer à représenter.

Oui, nous soufflons un peu parce que depuis plusieurs mois, nous travaillons d'arrache-pied pour la mise en place de ces élections, en plus d'assumer nos différents mandats - CE, DP, CHSCT, d'assister les salariés en difficulté (nous avons du boulot dans ce domaine !). Tout d'abord, il y a eu la négociation de l'accord de mise en place du CSE, dès avril 2019, puis la négociation du protocole d'accord préélectoral en octobre 2019. Nous avons tenté une intersyndicale pour négocier les meilleures conditions, en vain.

Ensuite, il a fallu établir nos listes, et cela n'a pas été une mince affaire, surtout dans le troisième collège (cadres). Nous avons des salariés qui partagent nos convictions, qui nous soutiennent dans nos actions, mais lorsqu'il s'agit de se mettre "à découvert" en se présentant sur les listes avec nous, cela devient compliqué. L'objection qui revient le plus souvent est : "Je ne veux pas de problème avec la direction, je continue à vous encourager et à vous soutenir, mais je ne souhaite pas m'exposer". La situation décrite par le défenseur des droits dans son rapport sur la discrimination syndicale n'est pas de la théorie, mais bien une réalité pour nous. Lisez par exemple un article publié dans Les Echos sur le sujet ou le tour d'horizon synthétique sur notre blog. Il est vraiment regrettable que des salariés avec des convictions, de la motivation, n'osent pas se lancer par peur de représailles...

Cela donne le ton sur le management pratiqué dans notre entreprise. Salariés qui subissent des remarques et pressions de leur hiérarchie pour avoir été vus en présence d'élus de la CGT... Ces pratiques se sont intensifiées à l'approche des élections. Vous allez certainement recevoir des consignes de vote, implicites ou explicites. Nous souhaitons juste vous rappeler que les votes sont anonymes. Vous savez ce que vous avez à faire :)

De notre côté, nous avons alerté la direction à plusieurs reprises sur ces graves atteintes à l'exercice du droit syndical. La direction nie en permanence les faits. C'était aussi un sujet de la réunion du CHSCT du 7 octobre 2019, qui s'est déroulée en présence de l'inspectrice du travail, qui nous soutient dans toutes nos actions et nos démarches (vous pouvez lire le compte-rendu de cette réunion sur notre blog). 

Revenons-en aux élections. Nous avons donc déposé nos listes et avons découvert les listes concurrentes. Peu de surprises : quasiment les mêmes dans les périmètres Ouest-Sud et NERAC, ainsi que sur les premier et deuxième collèges dans le périmètre Grand Paris, avec un peu de "rafistolage par-ci par-là. La surprise (de taille !), c'est la liste commune FO-CGC au troisième collège Grand Paris. Deux candidats dont les noms figurent sur les organigrammes de la direction des ressources humaines... D'autres qui sont proches de la direction de par leur fonction... Imaginez qu'un jour vous soyez convoqué pour une sanction et que vous soyez assisté par un subordonné direct du directeur des ressources humaines... Imaginez comment vos intérêts vont être défendus lors de l'exercice de leur mandat au sein du CSE quand il s'agira, par exemple, de donner son avis sur la politique sociale et les conditions de travail dans l'entreprise... Ces candidats sont parfaitement légitimes car ils remplissent les conditions d'éligibilité, mais ils seront les premiers à subir des conflits de valeurs (conflits éthiques et conflit de loyauté notamment).

C'est à vous de choisir, vous savez ce qui est le mieux pour vous. Evaluez-nous sur notre profession de foi, que vous pouvez télécharger en PDF, vous y trouverez notre bilan et nos atouts.

Profession-de-foi-LaCGTTokheim-Elections_CSE_2019